L’actualité des industries révolutionnées par l’impression 3D

Impression 3D et médical : l’évolution au service du patient

Le 13 January 2016, par Perrine Varin

Nous entendons parler depuis quelques temps de l’impact de l’impression 3D dans le secteur médical. Prothèses, bio impressions, matériel médical et chirurgical, toutes ces avancées sont en effet impressionnantes. Mais l’impression 3D permet également de rendre plus accessible une discipline complexe mais qui nous concerne tous.

A l’hôpital de Rabdoud aux Pays Bas, les consultations ne se passent pas comme dans le reste des centres hospitaliers. Là-bas, l’impression 3D a fait son entrée, non pas comme alternative de production pour des prothèses ou greffes, mais comme moyen d’améliorer la compréhension entre patients et médecins.

David Grim, vingt-sept ans, est à l’initiative de ce projet. Son but est d’améliorer la façon dont sont prodigués les soins mais en se plaçant du point de vue du patient.

Il est parti du constat selon lequel, les médecins expliquaient la plupart des diagnostiques en se basant sur des IRM ou des scanners en 2D. Ces supports ne permettaient pas au patient d’avoir une bonne compréhension du diagnostic et ainsi ne l’aidait pas à prendre une décision concernant un traitement par exemple.

Modélisation tumeur

Pour contrer ce problème que rencontrent beaucoup de patients, l’hôpital utilise maintenant des objets en 3D comme supports lors de la présentation du diagnostic.

« Cette technologie est majoritairement utilisée dans les services de cancérologies et notamment pour reproduire des tumeurs cérébrales. » explique David Grim. Cette matérialisation des tumeurs permet une meilleure compréhension des risques encourus lors de certaines opérations.

L’impression 3D est le meilleur moyen de matérialiser les scans en 2D selon David Grim, les coûts sont extrêmement réduis puisque les scans d’origines permettent une modélisation rapide sur un logiciel adapté.

Les retours des patients ayant pu profiter de ces consultations expérimentales sont très positifs. D’une part, ils comprennent mieux ce qu’il se passe dans leurs têtes, dans leurs corps mais d’autre part, ils se sentent plus à même de prendre des décisions en connaissance de cause.

Une belle avancée technique au service des patients !

Perrine Varin

Perrine Varin

Perrine contribue à la rédaction d'articles pour le blog de Fabulous. Elle anime également les réseaux sociaux relatifs à l'agence en effectuant une veille sur l'actualité de l'impression 3D. La contacter sur @fabulous3Dprint sur Twitter www.Fabulous.com.co


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

voir aussi

mautic is open source marketing automation