L’actualité des industries révolutionnées par l’impression 3D

Présidentielles : les candidats en impression 3D

Le 04 April 2017, par Adrien Humbert

Si beaucoup de français n’ont pas encore fais leur choix quant au nom qu’ils inscriront dans les urnes les 23 avril et 7 mai prochain, on peut affirmer que les Élections présidentielles Françaises 2017 sont le thème phare des médias depuis des mois. Ne dérogeant pas à la règle, les échéances sont également à l’origine de nombreux détournements, qu’ils s’agissent de vidéos, posts humoristiques, montages photos etc. Même l’impression 3D s’y est mis, c’est pour dire..

 

 

Barack Obama, un précurseur


Né le 4 août 1961 à Honolulu, Hawaii, Barack Hussein Obama a jouit d’une grosse côte de popularité à travers le monde entier car le mercredi 4 Novembre 2008 il est devenu le premier président noir des États Unis d’Amérique. Mais savez vous qu’en 2014, le candidat démocrate est également devenu le premier président des États Unis à être scanné puis imprimé en 3D ?

Effectivement, c’est une équipe du Smithsonian, la célèbre institution américaine de recherche scientifique fondée en 1846, qui a dirigé un projet complètement unique visant à imprimer le visage du premier président noir des USA. C’est avec l’aide du Light Stage de l’Institut pour les Technologies Créatives de l’Université de Californie du Sud, qu’ils ont pu scanner le visage du président en haute résolution. Le reste du buste ne nécessitant pas une précision aussi élevée, c’est avec un scanner 3D manuel accompagné de plusieurs réflex numériques qu’ils ont capturé les éléments manquants. Par la suite, les scans ont été travaillés pour obtenir deux modèles 3D en haute résolution, puis finalement imprimés en 3D avec un frittage de poudre sélectif par laser.

Dévoilées à l’occasion de la White House Maker Faire, cette sculpture rejoindra par la suite les diverses collections de la National Portrait Gallery du Smithsonian. Coup de communication, mégalomanie ou envie d’innovation, on ne peut qu’apprécier cette initiative mettant en valeur l’impression 3D et Barack Obama, ce dernier qui prédisait déjà que cette technologie constituerait une véritable révolution industrielle.

Impression 3D - Obama - Scan 3D Impression 3D - Obama - Scan 3D

La plateforme Cults s’empare des élections présidentielles


C’est encore une fois depuis une plateforme Open Source de fichiers 3D que l’innovation se crée. Cults, la plateforme française de mise en relation des particuliers pratiquant l’impression 3D est à l’origine d’une collection encore jamais vue : “Les Présidentielles Françaises en impression 3D”

“Les présidentielles 2017 sous le signe de l’impression 3D. Affichez votre soutien, imprimez en 3D votre candidat ! Temps de travail, sécurité, éducation, défense, Europe chaque sujet semble faire débat dans cette élection présidentielle indécise. Mais il est un sujet qui n’est que trop peu évoqué par les candidats alors que c’est un enjeu majeur pour la France de demain : l’innovation. En France, nous avons des idées, des talents et des technologies qui chaque jour évoluent au sein d’entreprises innovantes. Afin de rappeler cela à tous les candidats, nous avons choisi de réinterpréter et de moderniser un vieux symbole : le buste représentant une personnalité.” Vous l’aurez compris à travers le message de Hugo, cofondateur de la plateforme, l’objectif est clair : remettre la question de l’innovation au sein du débat présidentiel.

Bien entendu c’est le côté ludique et unique de la collection qui attire l’oeil en premier. La politique est ajoutée au champ d’application de l’impression 3D. Ainsi, chaque militant ou simple électeur maker pourra télécharger gratuitement les fichiers de la modélisation 3D de son candidat favori. Cults a décidé de sélectionner et modéliser les 5 principaux candidats aux présidentielles, c’est à dire François Fillon, Benoît Hamon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon. Par la suite, Hugo nous avoue : “Nous comptons donc beaucoup sur les makers de notre communauté pour publier des photos de leurs prints politiques sur la plateforme Cults et sur les réseaux sociaux pour propager le message”.

Grâçe à ses créations totalement uniques, il n’aura jamais été aussi innovant d’afficher son soutien à son candidat favori. L’équipe de Cults se demande même si une récupération politique est possible, avec les équipes de campagne qui pourraient agrémenter leurs panoplies de militants classiques (tee-shirt, casquette, badge etc.), en diffusant dorénavant parmi les rangs de fidèles des bustes imprimés à l’effigie de leur représentant. Et pour tous ceux, encore indécis, c’est une manière innovante de considérer le débat politique. Jean-Luc Mélenchon a bien utilisé un holograme, pourquoi pas l’impression 3D ?

Pour les amateurs de technique, sachez que ces portraits ont été réalisés à partir de nombreuses photos 2D des candidats, pour ensuite les transformer en design 3D (et donc les convertir en fichier STL). Par la suite, Cults à fait appel à l’entreprise 3D Prod qui s’est chargée d’imprimer ces bustes via la technique stéréolithographique et en utilisant une résine type PA grise (SLA). Il est important de souligner que tous les modèles 3D sont bien entendu compatibles avec les imprimantes 3D personnelles.

Voici les différents liens pour télécharger votre candidat favori :

Présidentielles - impression 3D - Cults - Fabulous - France

Présidentielles - impression 3D - Cults - Fabulous - France Présidentielles - impression 3D - Cults - Fabulous - France

Derrière cette initiative ludique, un message important


“Afin de rappeler aux candidats l’importance de l’innovation dans l’élaboration du monde de demain, nous avons réalisé une série de bustes imprimables en 3D à l’effigie des cinq principaux candidats. L’enjeu est de faire en sorte que l’impression 3D puisse intégrer le débat politique et s’immiscer dans les sujets de prédilection des candidats. La France possède des atouts en matière d’entreprises spécialisées dans l’impression 3D, et c’est le moment pour le faire comprendre au futur Président de la république “. Cette confidence de la part du cofondateur de Cults met en exergue un vrai problème actuel. L’impression 3D ainsi que les nouvelles technologies ne sont pas ou que très peu abordées par les candidats aux présidentielles. Paradoxal quand on sait qu’une grande partie de leurs discours sont tenus sur des sujets comme l’industrie, l‘innovation, la compétitivité des entreprises ou encore la relocalisation. Ces technologies permettent de réaliser des gains de coûts, de temps, de réduire le gaspillage, de gagner en efficacité et constituent de réels avantages compétitifs si une stratégie adéquate est installée autour. Alors pourquoi ces techniques ne sont-elles pas mises en avant ? Elles devraient pourtant être au centre des débats car elles constituent l’avenir de l’industrie, l’avenir des entreprises en général et donc l’avenir de l’économie de notre pays. Un président n’est certes élu que pour 5 ans à la tête du pays, mais c’est avec une vision sur le long et très long terme qu’il faut préparer les choses. Le virage du digital par exemple n’a pas été assez considéré, prévu et préparé par la société. Résultat ? Ceux qui ont réussi la transition numérique sont restés compétitifs. C’est une réelle prise de conscience que l’on attend de la part des entreprises, mais elles ont besoin que les politiques leur ouvrent la voie, leur présentent les intérêts pour eux et pour le pays, jouent leur rôle d’accompagner le développement économique du pays.

Après ce discours un peu plus solennel, nous finirons sur un ton plus léger et nous vous informons qu’à l’heure actuelle, c’est le buste de Jean Luc Mélenchon qui est le premier du classement de popularité (donc le plus téléchargé). Nous verrons donc dans quelques semaines si l’impression 3D peut également servir d’outil de sondage ;-).

Présidentielles - impression 3D - Cults - Fabulous - France

(Modélisation 3D, fichier STL)

Présidentielles - impression 3D - Cults - Fabulous - France

(Modélisation 3D, fichier 3D)

Présidentielles - impression 3D - Cults - Fabulous - France

Téléchargez notre book d'applications de l'impression 3D

Adrien Humbert

Adrien Humbert

Chargé de communication de Fabulous, j'ai rejoint l'équipe en janvier 2017 pour 6 mois et je suis déjà convaincu par l'univers captivant de l'impression 3D. Passionné d'innovation, de hip-hop et de football, j'ai hâte de découvrir ce monde physique et numérique qui nous entoure ! Retrouvez moi sur https://fr.linkedin.com/in/adrienhumbert


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

voir aussi

  • Distribution

    L’impression 3D de verre

    Contrairement à une idée populaire totalement fausse, l’impression 3D ne se limite pas qu’au plastique et à la création de petits porte clefs que l’on retrouve dans la corbeille de l’entrée. Cette technologie permet en effet d’utiliser plus de 200 matériaux en passant du plastique à la céramique, à condition d’utiliser une imprimante adaptée. Nous […]

    Le 02 May 2017, par Adrien Humbert

    / / / /
  • Stratégies

    Les matériaux composites

    2017, l’Homme a découvert la majorité des éléments recouvrant et constituant la planète, mais il cherche néanmoins à toujours aller plus loin dans la recherche. Désormais, la majorité de l’innovation ne se fait pas via la création à partir de rien, mais provient principalement de l’assemblage de deux idées, de l’amélioration d’un élément grâce à […]

    Le 02 May 2017, par Adrien Humbert

    / / / /
  • Médical

    L’impression 3D de prothèses auditives

    Selon une étude du cabinet américain Allied Market Research, le marché de l’impression 3D dans le secteur de la santé devrait passer d’un peu moins de 600 millions dollars en 2014, à plus ou moins 2,3 milliards de dollars d’ici 2020. Cette technologie permet de travailler avec des matériaux bio-compatibles et permettant un usage médical, ainsi la recherche […]

    Le 02 May 2017, par Adrien Humbert

    / / / /
mautic is open source marketing automation