L’actualité des industries révolutionnées par l’impression 3D

Les voitures du futur grâce à l’impression 3D !

Le 10 November 2016, par Perrine Varin

L’industrie automobile s’est, depuis quelques années, déjà appropriée l’impression 3D comme une solution de conception novatrice. Que ce soit par souci d’efficacité lors de l’assemblage ou bien par mesure d’économie d’énergie, il semble que de nombreux changements soient à venir en ce qui concerne la façon dont nous fabriquons les voitures.

Mais ces grandes firmes ne s’arrêtent pas là et souhaitent se positionner sur le levier de l’innovation. Comment ? En s’associant avec des start-up spécialisées en fabrication additive afin de créer les projets les plus fous ! En voici quelques exemples …

Le groupe Honda présentait récemment sa voiture intégralement imprimée en 3D, la « Micro Commuter ». Cette dernière, dévoilée le mois dernier au Japon, sera utilisée pour effectuer des livraisons locales pour le compte de la société Toshiyama. Grâce à un moteur électrique compact, cette petite voiture peut atteindre les 80km/h à batterie pleine, une motorisation largement suffisante en milieu urbain.

honda-impression-3d

La firme Local Motors , quant à elle, pousse l’idée encore plus loin en proposant des voitures intégralement imprimées en 3D. L’ambition est grande : développer un réseau d’ateliers de fabrication de type “garages” pour pouvoir fabriquer au plus proche du consommateur, sur place, en quelques heures, une carosserie de voiture. Un certain nombre de concept cars ont déjà été développés en s’appuyant sur les designs proposés par une communauté. D’un point de vue industriel, l’approche est économiquement rationnelle, puisque Local Motors expliquait en juin dernier (lors d’une conférence à Paris) que l’intérêt de l’impression 3D résidait dans le raccourcissement de la phase d’assemblage. De 13000 pièces nécessaires pour fabriquer une voiture classique type Twingo en fabrication traditionnelle, on tombe à seulement 49 pièces à assembler en fabrication additive.

Local Motors a également présenté une innovation : les voitures seront capables de se diriger de manière autonome à l’aide d’un drone. Plus besoin de conducteur, la voiture est équipée de nombreux capteurs et logiciels de décryptage de photos prises par le drone. Une belle avancée qui montre les possibilités offertes lorsque l’on combine plusieurs technologies.

local-motors-mouser-drone-car-grant-imahara-660x438
Le groupe PSA a annoncé à la rentrée 2016 son partenariat avec la firme Divergent 3D dans le but de créer des structures de voitures en impression 3D. De nombreux avantages émergent : diminution du temps d’assemblage, diminution du poids final de la structure et donc économie d’énergie (qu’elles soient électrique ou fossile tel que le pétrole) et une flexibilité lors de la conception.

blade-supercar

Cet été, à l’occasion du GITEX (un salon traitant des nouvelles technologies numériques et regroupant les plus grands acteurs du secteur), le groupe DigiRobotics dévoilait son nouveau moyen de transport intégralement imprimé en 3D. Cette voiturette allait chercher les convives et les déposait à l’endroit souhaité. Ce véhicule était équipé de caméras de contrôles lui permettant de se déplacer sans conducteur. De même, diverses tablettes étaient à la disposition des passagers leur permettant d’indiquer la destination souhaitée.

Le but est donc, de manière générale, de créer des voitures alliant fabrication additive et innovations techniques (que ce soit en y ajoutant une partie numérique ou bien dans la technique de fabrication). Mais, outre ces innovations, d’autres entreprises du secteur automobile prennent le virage de l’impression 3D afin de répondre au besoin de personnalisation du consommateur. C’est le projet fou de Daihatsu qui, en s’alliant avec Stratasys a décidé de proposer différents panneaux pour customiser le cabriolet du consommateur.

daihatsu-impression 3D

Ainsi, ces panneaux amovibles peuvent se poser sur les pare-chocs et les ailes avant et arrière. Disponibles en une dizaine de teintes et avec des design entièrement modulables, l’entreprise entend bien se positionner sur le levier de la personnalisation, et cela fonctionne !

Téléchargez notre book d'applications de l'impression 3D

Perrine Varin

Perrine Varin

Perrine contribue à la rédaction d'articles pour le blog de Fabulous. Elle anime également les réseaux sociaux relatifs à l'agence en effectuant une veille sur l'actualité de l'impression 3D. La contacter sur @fabulous3Dprint sur Twitter www.Fabulous.com.co


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

voir aussi

  • Distribution

    L’impression 3D de verre

    Contrairement à une idée populaire totalement fausse, l’impression 3D ne se limite pas qu’au plastique et à la création de petits porte clefs que l’on retrouve dans la corbeille de l’entrée. Cette technologie permet en effet d’utiliser plus de 200 matériaux en passant du plastique à la céramique, à condition d’utiliser une imprimante adaptée. Nous […]

    Le 02 May 2017, par Adrien Humbert

    / / / /
  • Stratégies

    Les matériaux composites

    2017, l’Homme a découvert la majorité des éléments recouvrant et constituant la planète, mais il cherche néanmoins à toujours aller plus loin dans la recherche. Désormais, la majorité de l’innovation ne se fait pas via la création à partir de rien, mais provient principalement de l’assemblage de deux idées, de l’amélioration d’un élément grâce à […]

    Le 02 May 2017, par Adrien Humbert

    / / / /
  • Médical

    L’impression 3D de prothèses auditives

    Selon une étude du cabinet américain Allied Market Research, le marché de l’impression 3D dans le secteur de la santé devrait passer d’un peu moins de 600 millions dollars en 2014, à plus ou moins 2,3 milliards de dollars d’ici 2020. Cette technologie permet de travailler avec des matériaux bio-compatibles et permettant un usage médical, ainsi la recherche […]

    Le 02 May 2017, par Adrien Humbert

    / / / /
mautic is open source marketing automation