(English version, for French see below)
Fabulous is a 3d printing agency based in Paris & Lyon, France

When Mathieu Stern came to us with his 3D printed photographic lens project, we were immediately excited by the idea. Not only Mathieu is one of those enthusiasts of photography well known on the web (he launched for example an original and poetic web series « The Weird Lenses Challenge« ) but also our professional proximity with the world of art, design, and images we work on on a daily basis at Fabulous, naturally brought us closer. 

Moreover, as an application design office specialized in additive manufacturing, it is always a pleasure to embark on a new challenge. The question posed by Mathieu is identical to that posed daily by our customers: how to use the competitive advantages of 3D printing to design and manufacture a new innovative product, cheap, and above all performing.

3d print lens monocle

The first step was to find the concept of the objective. Mathieu already had a fairly idea: a monocle made up of two cylinders joined by a screw thread. The first cylinder moves forward and backward to allow focusing. The glass lens is inserter in the front of the cylinder (Mathieu chose to test with a lens dating from the 19th century). The second cylinder is hollow, with at its end a system for attachment to the camera. We also added a slot to insert diaphragm plates (Bokeh shapes), also printed in 3d, and which allow to add visual effects to the image. After designing the plans of these elements we have of course modeled them in 3D applicable to 3D printing. All of these elements were then printed on professional 3d printers of FDM type (for fused deposit model) also known as wire deposit. The material used is a simple PLA plastic,  a plastic derived from corn starch. Double interest of this material: not only is it biodegradable but it is also very cheap.

Mathieu was then able to test the objective in real situation that we see on this video :

3d printed photo lens FABULOUS

The 3d files of these elements are present below (downloads possible on request mail):

Lens camera 3D printed part 1
by FABULOUS
on Sketchfab

In conclusion, thanks to 3D printing, we have demonstrated that it is possible to manufacture a high-performance, custom-made, environmentally friendly photography lens, and at a cost exceeding all the expectations of a photography enthusiast (let’s say A few euros).

—–

(French version, for English see above)

Quand Mathieu Stern est venu nous voir avec son projet d’objectif photographique imprimé en 3D, nous avons été immédiatement emballé par l’idée. Non seulement Mathieu fait parti de ces passionnés de photographie reconnu sur le web (il a lancé par exemple une série vidéo originale et poétique « The Weird Lenses Challenge » ) mais aussi notre proximité professionnelle avec le monde de l’art, du design, et de l’image que nous côtoyons dans nos projets quotidiens chez fabulous, nous a naturellement rapproché. Par ailleurs, en tant que bureau d’étude applicatif spécialisé dans la fabrication additive, c’est toujours un plaisir de se lancer un nouveau défi. La question posée par Mathieu est identique à celle posée quotidiennement par nos clients : comment utiliser les avantages compétitifs de l’impression 3D pour concevoir et fabriquer un nouveau produit innovant, bon marché, et surtout performant.

La première étape consistait à trouver le concept de l’objectif. Mathieu avait déjà un parti-pris assez clair : un monocle constitué de deux cylindres joints par un pas de vis. Le premier cylindre avance et recule sur le pas afin de permettre la mise au point. Il est monté en son extrémité par la lentille (Mathieu a choisi de tester avec une lentille datant du 19 ème siècle). Le second cylindre est creux, avec à son extrémité un système d’accroche à l’appareil photo. Nous avons aussi ajouté une fente pour introduire des plaquettes de diaphragme (Bokeh en anglais), elles aussi imprimées en 3d, et qui permettent d’ajouter des effets visuels à l’image. Après avoir conçu les plans de ces éléments nous les avons bien entendu modélisé en 3D applicable à l’impression 3D. L’ensemble de ces éléments ont ensuite été imprimés sur des imprimantes 3d professionnels de type FDM (pour fused deposit model) dit aussi dépôt de fil. Le matériau utilisé est un simple plastique PLA, c’est à dire un plastique dérivé de l’amidon de maïs. Double qualité pour ce matériau : non seulement il est biodégradable mais il est aussi très bon marché.

Mathieu a ensuite pu tester l’objectif en situation réelle que nous voyons sur cette vidéo (voir supra)

L’ensemble des fichiers 3d de ces éléments sont présents ci-dessous (téléchargements possibles sur demande mail) (voir supra)

En conclusion, grâce à l’impression 3D nous avons démontré qu’il était possible de fabriquer un objectif photographique performant, sur mesure, respectueux de l’environnement, et pour un coût dépassant toutes les espérances d’un amateur de photographie (allez disons quelques euros).